Demander une démo
02 51 62 45 08

Législation : le registre de sécurité, une obligation réglementaire ERP

Le registre de sécurité fait l’objet d’obligations réglementaires définies par le droit français, quelles que soient la catégorie, l’exploitation ou l’activité de l’établissement. Il relève de la responsabilité légale des propriétaires, exploitants, employeurs et RUS en matière de sécurité, sécurité incendie et accessibilité. Le registre de sécurité doit donc être tenu de manière rigoureuse afin d’être produit dans le cadre des Commissions de sécurité ou suite à un sinistre.

Réglementation pour ERP (Etablissement Recevant du Public)

Les dispositions législatives et règlementaires relatives au registre de sécurité pour les ERP (Etablissements Recevant du Public) sont définies par le Code de la Construction et de l’Habitation (CCH). Les ERP concernant tout bâtiment recevant un public extérieur au personnel (visiteurs, usagers, clients, etc.), ils regroupent un grand nombre d’établissements : commerces, établissements de santé, établissements culturels ou touristiques, IGH, bâtiments d’habitation…

En vertu du CCH, les constructeurs, installateurs et exploitants d’ERP sont tenus de s’assurer de la conformité, du contrôle et de l’entretien des équipements et installations de l’établissement. L’article R*123-51 du CCH, inclus dans la section relative aux mesures de contrôles en matière de sécurité et de protection incendie, stipule ainsi que les ERP doivent être dotées d’un registre de sécurité « sur lequel sont reportés les renseignements indispensables à la bonne marche du service de sécurité ».

Le registre de sécurité en ERP doit être présenté lors des visites périodiques de contrôle ou des visites inopinées menées par les Commissions de sécurité, les services de police et/ou de gendarmerie, etc.

Registre de sécurité réglementation pour ERT (Etablissement Recevant des Travailleurs)

En cas de problème important (accident, incendie avec blessés ou victimes), c‘est le premier document que saisirait la justice pour contrôler si les mesures de sécurité étaient bien appliquées.

Les règles de santé et de sécurité au travail relatives au registre de sécurité réglementation pour les ERT (Etablissements Recevant des Travailleurs) et pour le personnel travaillant en ERP relèvent du Code du Travail (CT).

En vertu des articles L4121-1 à L4121-3 du CT, les employeurs sont tenus d’assurer la sécurité et de protéger la santé des travailleurs (salariés en CDD ou en CDI, intérimaires, stagiaires…). Ils doivent à ce titre veiller au contrôle et à l’entretien des installations, postes de travail et équipements mis à la disposition de ces derniers. Les employeurs doivent consigner les résultats relatifs à ces vérifications et, bien que le CT ne mentionne pas explicitement le registre de sécurité, l’article L4711-5 les autorise à centraliser ces informations dans un « registre unique » pour en faciliter la conservation et la consultation.

Ces « attestations, consignes, résultats et rapports relatifs aux vérifications et contrôles mis à la charge de l’employeur au titre de la santé et de la sécurité au travail » ainsi centralisés doivent être tenus à la disposition de l’inspection du travail, des organismes de sécurité sociale, des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, des délégués du personnel, du médecin du travail, etc.

La solution de registre de sécurité en ligne proposée par notre société répond à toutes les exigences légales en vigueur. Vos registres de sécurité dématérialisés sont authentifiés par signature électronique sont consultables à tout moment et peuvent être imprimés dans le cadre des Commissions de sécurité.